Loading…
avatar for Catherine Boileau

Catherine Boileau

CARTaGENE - CHU Sainte Justine
Canada
I am an adjunct faculty at the School of Public Health (Université de Montréal) and the lead epidemiologist for the CARTaGENE project, the largest prospective population-based biobank in Quebec. I have been largely involved in the development of this infrastructure for population health genomics research. CARTaGENE is a public resource providing access to health data and high-quality biospecimens. I received an MSc in Immunology (2000) and a PhD in Public Health – Epidemiology (2006) from the University of Montreal. My dissertation research focused on risks for transmission of HIV among young men and women in urban West Africa with a special interest on gender. I have also been involved in setting-up a multidisciplinary research team and providing support to ensure collaborative partnerships using participatory approaches for the development and implementation of a prospective study on HIV-patient care in Mali and Burkina Faso. My past experience also includes participating in setting up a community-based program for HIV orphan care in rural Tanzania. In 2006, I pursued research on topics related to marriage, sexual trajectories and HIV in Malawi at McGill’s Institute for Health and Social Policy as a post-doctoral fellow before joining the CARTaGENE project in February 2008.
---
Je suis membre auxiliaire du corps professoral à l'École de santé publique de l'Université de Montréal, et j'occupe le poste d'épidémiologiste en chef dans le cadre du projet CARTaGENE, la biobanque prospective sur la population du Québec la plus importante de la province. J’ai participé au développement de cette infrastructure pour la recherche sur la génomique de la santé des populations. CARTaGENE est une ressource publique qui donne accès à des données sur la santé et à des échantillons biologiques de haute qualité. J’ai obtenu une maîtrise ès science en immunologie (2000) ainsi qu’un doctorat de santé publique en épidémiologie (2006) à l’Université de Montréal. Le sujet de ma thèse portait sur les risques de transmission du VIH chez les jeunes hommes et femmes des zones urbaines de l’Afrique de l’Ouest, en examinant particulièrement les différences selon le sexe. J’ai également contribué à la création d’une équipe de recherche pluridisciplinaire, que j’ai aidée à établir des partenariats de collaboration en employant des démarches participatives pour élaborer et mettre en œuvre une étude prospective sur la prise en charge des patients atteints de VIH au Mali et au Burkina Faso. Auparavant, j’ai participé à la création d’un programme communautaire pour la prise en charge des orphelins affectés par le VIH dans les zones rurales de Tanzanie. En 2006, j’ai effectué des études sur différents sujets liés au mariage, aux trajectoires sexuelles et au VIH au Malawi et à l'Institut des politiques sociales et de la santé de McGill en tant que boursière en recherche postdoctorale avant de me joindre au projet CARTaGENE en février 2008.